Stratégie de localisation pour le quick commerce : défis, opportunités et leçons pour les détaillants

Le marché de la livraison de courses à domicile a bénéficié des restrictions sanitaires, et en à peine deux ans : Cajoo, Flink, PicNic, Gorillas, Getir... autant d’entreprises qui ont fait exploser le quick commerce et nos modes de consommation.

Qu'en est-il de leur stratégie de localisation ? Que pouvez-vous apprendre de ces acteurs ? Quel est l’impact du quick commerce sur la distribution traditionnelle ? Quels sont les défis du quick commerce ?


La stratégie de localisation des acteurs du quick commerce

La stratégie d'implantation des sociétés de livraison rapide est assez simple : elles visent la plus grande zone de chalandise possible pour chacun de leurs sites. Pour l'instant, la stratégie est de s’établir sur des zones de marché d’au moins 10 000 ménages.

Plus la portée est grande, plus leur profit est grand, surtout dans les régions où il y a encore peu de quick commerce.

"Au fur et à mesure que la cannibalisation augmente, les acteurs du quick commerce revoient leur stratégie d’emplacement."


Alors qu'au début, les entreprises de quick commerce s'adressaient à un groupe cible assez spécifique (principalement les 18-35 ans, les petits ménages, les étudiants, les personnes ayant un niveau d'éducation élevé), elles visent désormais à un public beaucoup plus large. Face à une cannibalisation croissante, ces organisations examinent de manière plus critique l'espace de marché disponible de chaque site potentiel.



Défis et préoccupations

Les détaillants existants ont des raisons de s'inquiéter : les acteurs du quick commerce impactent considérablement le secteur alimentaire traditionnel (supermarchés, boulangeries, boucheries, primeurs, magasins de spiritueux) et du secteur non alimentaire.

"Avec un darkstore comme voisin, les détaillants ratent des visites croisées potentielles (voisins parfaits)."


Les darkstores (nommés ainsi car ce sont des centres de distribution qui ne sont pas visibles dans la rue/fermés au public) ne sont pas des voisins parfaits pour la plupart des détaillants. Outre l'image négative (pas de vitrine, nuisance des scooters), les darkstores n'attirent pas les visiteurs. Dès lors, les détaillants ratent des opportunités de visites croisées potentielles.

Avec des modèles avancés de prédiction de fréquentation, tels que ceux de la plateforme RetailSonar, vous pouvez déterminer le chiffre d'affaires exact que vous perdez à cause d'un darkstore dans votre quartier. La perte de chiffre d'affaires générée par un tel voisin peut par ailleurs être prise en compte dans les futures (re)négociations de loyer.

Les darkstores recherchent souvent le même type de locaux que les chaînes de magasins établies : des rez-de-chaussée en centre-ville d'environ 300-800 m2 faciles à approvisionner. De fait, ils exercent une pression supplémentaire sur les loyers, souvent déjà très élevés, des centres-villes.


Leçons et opportunités

L'activité des darkstores part d'une perspective complètement différente de celle des détaillants classiques. Ces organisations se considèrent comme des entreprises technologiques. Leur approche axée sur les données leur permet de faire les meilleurs choix d'emplacement et de répondre de manière optimale aux besoins de leurs clients. 

L’objectif de Gorillas, par exemple, est de "permettre aux consommateurs de se faire livrer en un temps record des produits alimentaires essentiels". Avec cet état d'esprit - maximiser les décisions de localisation et de marketing basées sur les données - vous pouvez également maximiser le rendement de votre réseau.



"Les darkstores sont des entreprises technologiques. Ils répondent avec une grande précision aux besoins du consommateur."


En termes de coopération également, les livraisons rapides offrent des opportunités. Vous pouvez utiliser l'espace de stockage de vos propres magasins ou de vos darkstores (Rituals) pour livrer vos clients plus rapidement. Mais vous pouvez aussi chercher à travailler directement avec une société concurrente. Le partenariat entre Gorillas et Jumbo n'est que le début de nombreuses collaborations possibles.

Les enseignes de quick commerce cherchent activement à coopérer avec les fournisseurs locaux. De cette façon, ils offrent un assortiment distinctif et raccourcissent leurs chaînes logistiques.



Avec la plateforme géostratégique RetailSonar, vous serez non seulement en mesure de comprendre le comportement de vos clients, mais aussi de l’anticiper grâce à l’intelligence artificielle retail. Vous optimiserez les performances de vos points de vente, obtiendrez le meilleur RSI de vos campagnes marketing et prendrez d’excellentes décisions en matière de location intelligence.


Restez informé : recevez notre newsletter sur l’actualité géomarketing tous les mois !

aperçu des articles de blog

Plus d'information

Ebook : Comment le retail évolue-t-il en 2022 ?

Afin de connaitre les tendances et changements de consommation dans le secteur du retail, nous avons analysé le marché via les données de vente de 450 points de vente. Découvrez les résultats de cette analyse menée par nos consultants dans cet Ebook !

Retail : comment prendre les bonnes décisions de localisation, économiques et responsables ? Nos 6 conseils

En tant que détaillant, vous ne pouvez plus faire l'impasse sur le commerce responsable. Vous prenez déjà sans doute des mesures dans plusieurs domaines, mais un commerce durable et responsable passe avant tout par des choix stratégiques d’implantation. Découvrez nos 6 conseils !

Découvrez RetailSonar !