Comment éviter de prendre une mauvaise décision de localisation ? Partie 1 : l’importance de la mobilité & de la visibilité

Des magasins qui ouvrent, mais qui ferment peu après. C’est une situation devenu courante ces dernières années. La prise d’une mauvaise décision de localisation – accentuée par la pression du e-commerce – a des conséquences désastreuses pour les retailers. Notre expertise nous permet de vous expliquer en trois articles comment faire des bons choix de localisation. En 1ère partie : l’importance de la mobilité et de la visibilité.

La mobilité : un élément décisif

Les consommateurs n’ont qu’une envie limitée de se déplacer. C’est pourquoi, la mobilité va jouer un rôle très important dans le succès d’un magasin.

En raison des embouteillages qui ne cessent de s’intensifier et de l’e-commerce des ‘concullèges’, nous constatons que de nombreux magasins perdent leurs clients de leur zone de chalandise éloignée (tertiaire). Le retailer se doit donc de prendre drastiquement en compte les problèmes de circulation avant de décider d’une localisation. C’est ainsi qu’il est recommandé d’inclure les embouteillages structurels apparaissant pendant les heures d'ouverture, lorsqu’il s’agit d’estimer des temps de parcours.

Les villes et les communes se trouvent face à d’importantes responsabilités pour les années à venir. Ils doivent se pencher sur les pressions que subit la mobilité et rechercher des solutions pour les points de vente de la distribution présents et à venir. Un engagement total pour de nouvelles formes de mobilité est un passage obligé.


Micro-accessibilité et pression du stationnement

Il est primordial de prendre le temps d’examiner la pression du stationnement et la micro-accessibilité d’un site. Les analyses effectuées auprès de nos clients démontrent l’impact important de ces deux éléments sur le chiffre d'affaires d'un magasin. Clairement dit, une mauvaise accessibilité locale et des possibilités de stationnement insuffisantes entraînent une réduction du chiffre d'affaires de 20 à 40%.

Si vous voulez connaître la pression du stationnement, il faut faire une analyse sérieuse du besoin global en stationnement. Il faut prendre en compte toutes les activités de la zone environnante (travaux, habitat, loisirs, navetteurs…). L'exemple ci-dessous illustre ce qui peut arriver si cet aspect est négligé. Dans le cas évoqué, le parking situé à proximité d'un quartier commerçant est déjà plein à 8 h. du matin. Quelques heures plus tard, vous pouvez constater que les mêmes voitures sont toujours là. Rien d’illogique lorsque l’on sait qu’un peu plus loin se trouvent beaucoup de bureaux - et les employés qui vont avec. En prenant en compte les activités dans les environs, vous obtenez donc une image plus réaliste de la micro-mobilité.


Visibilité : les clients doivent vous voir

Être facilement accessible n’est pas suffisant. Prenons l'exemple de Dok Noord (photo) : le nouveau complexe commercial gantois situé dans un quartier branché en plein essor. On peut bien sûr y faire ses courses, mais aussi y travailler, pratiquer du sport et se détendre. Quel est le problème ? Nombreux sont les gens qui ne soupçonnent même pas son existence. Le complexe manque totalement de visibilité. Et pourtant, Dok Noord est situé juste à côté du ring de Gand, là où passent chaque jour des milliers de clients potentiels.

Le retailer doit absolument apparaître dans le paysage local. Le résultat escompté sera atteint avec, entre autres, une façade de grande dimension, un emplacement à front de chaussée, un éclairage de façade, ou éventuellement un totem et une signalisation claire. Pour certains sites, vous pourrez réaliser de 10 à 20% d’augmentation des ventes.

Vous pouvez également vous démarquer en ligne. Un webshop bien pensé est pour votre magasin physique un très bon complément. En outre, le numérique vous offre des opportunités. Avec le location-based marketing, le retailer peut communiquer avec les personnes se trouvant à un moment donné à proximité de son magasin. Des retailers, Decathlon par ex., ont ainsi trouvé accès aux applications mobiles telle que Waze. Cela leur permet d’envoyer des messages ciblés aux clients (potentiels) qui passent à proximité.

Ce marketing mobile peut donc constituer une intéressante valeur ajoutée, à condition que l’information transmise soit pertinente. Conclusion : assurez-vous d’être parfaitement visible pour le consommateur, aussi bien physiquement, qu’en ligne et au niveau portabilité.

Voulez-vous poursuivre avec la partie 2 ? Lisez ici pourquoi il faut s’entourer de bons voisins !


Recevez notre newsletter trimestrielle et restez informé ! 

aperçu des articles de blog

Lire la suite

Retail Omnicanal : 4 étapes pour passer de l’appréhension à la sécurité

Comment associer un webshop en ligne à vos magasins physiques ? Pour les retailers, c'est une question préoccupante. Et sans aide, y répondre n’est pas simple. Alors, comment aborder le sujet intelligemment ? Démonstration en 4 étapes :

Que va vous apporter l’open data

Dans les coulisses, nous récoltons et combinons grand nombre de données ouvertes. Il s'agit ici du premier élément essentiel qui mènera à des estimations précises de revenu. Mais, pourquoi avons nous recours à des données ouvertes et quels en sont les avantages pour vous en tant que client?

Comment éviter de prendre une mauvaise décision de localisation ? Partie 2 : s’entourer de bons voisins

Des magasins qui ouvrent, mais qui ferment peu après. C’est une situation devenu courante ces dernières années. La prise d’une mauvaise décision de localisation – accentuée par la pression du e-commerce – a des conséquences désastreuses pour les retailers. Alors, comment faire les bons choix ? Nous avons réparti notre expérience en trois articles. Commençons par la partie 2 : la valeur ajoutée d'un clustering efficace.

Get to know RetailSonar